19.9 C
Yaoundé
jeudi, août 11, 2022
HomeSantéLondres : selon le Maire Sadiq Khan, la ville doit de toute...

Londres : selon le Maire Sadiq Khan, la ville doit de toute urgence être replacée en quarantaine

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

La petite ville de Croydon et le reste de Londres devraient être mis en quarantaine dès demain le 21 septembre pour stopper la propagation du covid-19, a averti Sadiq Khan, le maire de Londres.

À la suite d’une réunion avec les responsables du conseil, de la santé publique anglaise et des représentants du gouvernement vendredi, Khan a déclaré : « Il est de plus en plus probable qu’à Londres, des mesures supplémentaires seront bientôt nécessaires pour ralentir la propagation du virus…

« Je suis fermement convaincu que nous ne devrions pas attendre, comme nous l’avons fait il y a six mois, que ce virus échappe à nouveau à tout contrôle avant d’agir. La meilleure chose pour la santé publique et l’économie est d’imposer de nouvelles restrictions dès le début, plutôt que de verrouiller complètement l’économie lorsqu’il est trop tard », a-t-il ajouté.

Le maire Khan a critiqué le gouvernement pour n’avoir toujours pas mis en place un système de test rapide et pleinement opérationnel. Il exhorte les Londoniens à continuer de travailler à domicile s’ils le peuvent, en reprenant le message utilisé par le gouvernement au plus fort de la fermeture.

Samedi, 4 422 nouveaux cas quotidiens ont été enregistrés dans tout le pays et 27 décès ont été enregistrés. Les cas de tests positifs n’ont pas dépassé 4 000 par jour depuis début mai.

Le professeur Neil Ferguson – dont la modélisation a conduit le gouvernement à ordonner le verrouillage national en mars – a déclaré hier qu’un second verrouillage pourrait être nécessaire et que « le plus tôt sera le mieux ».

Le professeur a averti que le pays est confronté à une « tempête parfaite » suite à l’assouplissement des contrôles au cours de l’été.

A la question de savoir si l’Angleterre pouvait faire face à un nouveau confinement général, il semble évident de répondre oui, si le nombre de nouveaux cas positifs enregistrés maintient la courbe haute. A l’image de ce pays, l’Europe n’est pas totalement tirée d’affaire.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories