19.9 C
Yaoundé
jeudi, août 11, 2022
HomeInfosDes soldats camerounais emprisonnés pour avoir tué des femmes et des enfants

Des soldats camerounais emprisonnés pour avoir tué des femmes et des enfants

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

Quatre soldats camerounais ont été condamnés à dix ans de prison pour avoir tué deux femmes et deux enfants au Nord du pays en 2015.

Les meurtres avaient été filmés sur une vidéo qui a circulé en 2018, montrant les victimes encapuchonnées et abattues.

Le gouvernement avait d’abord rejeté les images comme étant des fake n de mettre finalement sept soldats aux arrêts.

Les résultats d’une enquête de la BBC Africa Eye démontrent que l’incident s’était produit dans un village de l’extrême nord du Cameroun. Elle a également permis d’identifier trois des soldats qui appuient sur la gâchette.

Dans la vidéo, on voit les soldats accusant les femmes d’être complices de la secte Boko Haram. Les victimes, dont un bébé attaché au dos d’une des femmes, sont ensuite emmenées sur une route poussiéreuse, les yeux bandés et ont reçoivent plusieurs balles.

Sur les sept personnes jugées par un tribunal militaire de Yaoundé, deux ont été acquittées.

En plus des quatre soldats condamnés à dix ans de prison pour avoir perpétré les meurtres ou en avoir été complices, un cinquième soldat a été condamné à deux ans pour avoir filmé et partagé les images de l’incident.

Au départ, le porte-parole du gouvernement a déclaré que le film avait été tourné au Mali et que les uniformes montrés dans la vidéo n’étaient pas ceux utilisés par les soldats dans cette région du Cameroun.

Mais au fur et à mesure que les preuves se sont accumulées, il est devenu plus difficile de nier. Les peines de 10 ans peuvent sembler clémentes mais elles sont conformes à des incidents similaires. La durée d’une peine est décidée par un juge, les circonstances dans lesquelles le crime a été commis et son interprétation de la loi.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories