19.7 C
Yaoundé
mercredi, août 17, 2022
HomeSportLE MINISTRE DES SPORTS ET DE L’EDUCATION PHYSIQUE RAPPELLE LES ACTEURS...

LE MINISTRE DES SPORTS ET DE L’EDUCATION PHYSIQUE RAPPELLE LES ACTEURS DE SON SECTEUR A L’ORDRE

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

Le Ministre des sports et de l’éducation physique signe un communiqué de mise en garde contre les organisateurs d’activités dans le sous-secteur sport et éducation physique, qui ne respectent pas les dispositions gouvernementales de lutte contre la Covid-19 au Cameroun.

Narcisse Mouelle Kombi, dans son communiqué-radio du 29 juillet 2020, rappelle à la communauté nationale que le gouvernement du Cameroun a adopté des prescriptions qui doivent être respectées par toute la population jusqu’à nouvel ordre. Il s’agit de celles contenues dans les circulaires N°20/005/MINSEP/CAB du 19 mars 2020 et N°007 /MINSEP/CAB du 01 avril 2020. Le secteur des sports est concerné par ces décisions dans la mesure où les rassemblements de personnes en grand nombre doivent être réduits, toutes les compétitions sportives étant suspendues. Le respect des gestes barrières demeure de rigueur.

La nécessité d’une telle communication résulte du laisser-aller et de l’insouciance observés dans la société. Plusieurs affiches annonçant par exemple la tenue de championnats de vacances ici et là ornaient déjà, tambour battant, des plateformes de réseaux sociaux, au détriment des règles d’hygiène édictées par l’Organisation mondiale de la santé, entérinées par le Cameroun.

Le Ministre des Sports et de l’éducation physique souhaite faire comprendre aux Camerounais que l’activité sportive, agréable pour le bien-être moral et la santé physique, ne doit pas devenir un facteur de propagation à grande envergure de la Covid-19. Il précise cependant que certaines structures d’accompagnement dans l’exercice physique restent ouvertes, comme les parcours Vita et les Centres nationaux de la jeunesse et des sports.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories