19.7 C
Yaoundé
mercredi, août 17, 2022
HomeUncategorizedUne publicité raciste suscite des protestations en Afrique du Sud

Une publicité raciste suscite des protestations en Afrique du Sud

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

Des Sud-Africains en colère ont manifesté devant les magasins Clicks Pharmacy sous l’impulsion du parti des Combattants pour la liberté économique (EFF) de Julius Malema.

Les manifestants se sont rassemblés devant plusieurs chaînes de ce groupe commercial en Afrique du Sud, en réaction à une publicité de shampoing qualifiée de « raciste » par les critiques.

La publicité, commandée par la société de produits capillaires américane TRESemmé et diffusée sur le site internet du groupe Clicks Pharmacy, comparait deux photos de cheveux de femmes noires avec deux photos de cheveux de femmes blanches. Elle étiquetait les cheveux naturels de femmes noires «secs, abîmés, crépus et ternes», tandis que les cheveux des femmes blanches étaient «fins, plats et normaux».

Lundi, le parti d’opposition EFF a appelé à des manifestations sur la question et a rassemblé des personnes pour protester devant les points de vente de la société. Le site local TimesLive a rapporté qu’au moins un magasin avait été flambés à l’essence tôt le matin, mais causant des dégâts mineurs.

LA TOILE Y A MIS DU SIEN

Des vidéos sur les médias sociaux et dans les médias locaux ont montré de petits groupes de manifestants – vêtus des bérets rouges du parti EFF – dansant et exécutant des chansons de protestation dans plusieurs centres commerciaux.

De nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ont également exprimé leur indignation face à cette publicité. Des femmes noires ont notamment affiché des photos de leurs cheveux avec les hashtags #RacismMustFall et #BlackHairIsNormal (Le racisme doit disparaîte – Les cheveux noirs sont normaux).

Zozibini Tunzi, élue Miss Monde en décembre, qui porte des cheveux naturels courtsa twitté : « Non seulement c’est un manque de respect envers la vie des Noirs, mais c’est aussi la preuve d’une absence de représentation et de diversité au sein de cette organisation ».

DES EXCUSES DANS LA FOULEE

Alors que la colère contre cette publicité grandissait, le du groupe Clicks Pharmacy qui est l’un des deux plus grands détaillants du pays avec plus de 500 magasins, a présenté « des excuses sans équivoque » et a retiré les images controversées.

« Nous sommes de fervents défenseurs des cheveux naturels et nous sommes profondément désolés d’avoir offensé notre communauté des cheveux naturels », a-t-elle déclaré dans une déclaration sur son compte Twitter. « Nous avons fait une erreur et nous nous excusons sincèrement de vous avoir déçus ».

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories