19.9 C
Yaoundé
jeudi, août 11, 2022
HomeSantéLE CANADA VALIDE LES « GLORY HOLES » POUR DES RAPPORTS SEXUELS...

LE CANADA VALIDE LES « GLORY HOLES » POUR DES RAPPORTS SEXUELS PROTEGES

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

Une nouvelle mesure insolite et très tendancieuse de distanciation dans la lutte contre la Covid-19 au canada a été validée la semaine dernière par le gouvernement de Justin Trudeau.

En effet, tel que clairement expliqué sur le site web du Centre britannique de contrôle des maladies (CDC) de Colombia, les principaux experts en santé du pays suggèrent que les « glory holes » pourraient être la technique la plus sûre pour minimiser la propagation du virus pendant les rapports sexuels.

Un trou dans le mur

« Utilisez des barrières, comme des murs (par exemple, des « glory holes »), qui permettent le contact sexuel mais empêchent les contacts rapprochés face à face », a écrit le CDC canadien.

Tel que défini par urban dictionary, un « Glory hole » est un trou fait dans un mur ou autre type de cloison où un homme peut insérer son sexe pour se faire offrir du plaisir par une personne anonyme de l’autre côté. » Ce sont donc littéralement des trous de gloire.

A ce jour, le Canada enregistre 113 556 cas de Covid-19  dont 8 885 décès. Il est le 21ème pays le plus touché au monde. Cette mesure ointe de bonnes intentions est enregistrée parmi plusieurs autres et bien qu’elle paraisse troublante pour une tranche de l’opinion publique, il s’agit pour ce pays d’Amérique du nord, d’un moyen inévitable pour freiner la propagation du virus.

Le contexte n’offre plus vraiment de place aux tabous. Que ne ferait-pas un gouvernement sérieux pour préserver la vie de ses citoyens ? La suite appartient aux habitudes et au civisme de la population.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories