vendredi, décembre 2, 2022
Google search engine
HomeSantéCOVID-19 : 1,5 millions de vaccins attendus en Afrique du Sud ce...

COVID-19 : 1,5 millions de vaccins attendus en Afrique du Sud ce 1er Février 2021L’Afrique du Sud affronte son pic épidémique.

Depuis quelques semaines, une nouvelle variante du corona virus apparue en Afrique du Sud sème la terreur et le gouvernement s’inquiète. Suite à cette nouvelle montée en puissance de la maladie, le gouvernement a du remettre sur pieds les restrictions d’ordre sanitaire, ce qui n’est pas du tout au gout de la population. Quelques temps après la fermeture des frontières et l’interdiction de vendre l’alcool, le gouvernement interdit de se rendre sur les plages. 

L’Afrique du Sud dépassée par la Covid-19 ?

Si l’Afrique du Sud constitue l’économie la plus prospère d’Afrique, elle est aussi le pays le plus touché par la maladie. Mais fort heureusement, le pas attend un important lot de vaccins Oxford/Astra/Zeneca, à hauteur de 1,5 millions de doses ce 1er Février, ce qui marquera la première étape de traitement de la maladie.

Cette nouvelle intervient après que le président sud-africain Cyril Ramaphosa, ait accusé les pays riches lors du forum économique virtuel de 2021 d’accumuler des doses importantes de vaccins au détriment des pays plus pauvres. 

Par ailleurs, si tout se passe bien, le pays recevra 9 millions supplémentaires de doses du vaccin Johnson & Johnson, même si les laboratoires ont déjà affirmé que la variante sud-africaine du virus est plus résistante au vaccin. Et vue le nombre de morts causés par cette maladie te le nouveau seuil d’infections atteint, les morgues se déclarent déjà à court de place pour de nouveaux corps. 

La population en cause

Si le virus se développe aussi vite dans ce pays, il faut rappeler que la population est à blâmer car n’étant pas étrangère au boycott des mesures de protection mises sur pieds par le gouvernement. Au Cap, après l’interdiction de se rendre sur les plages émise par le gouvernement, la population envahit les plages pour protester contre ces mesures de protection qu’elle juge abusives.

Au vue de la situation qui ne devient que de plus en plus critique, il faudrait espérer au bon sens des citoyens qui limiteraient largement la propagation de la maladie en se pliant aux mesures barrières mises sur pieds par le gouvernement.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments