19.7 C
Yaoundé
mercredi, août 17, 2022
HomePolitiqueCameroun - Élections régionales : 10 partis politiques en compétition

Cameroun – Élections régionales : 10 partis politiques en compétition

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

Il ressort du résumé de la conférence de presse offerte par le Directeur d’Elections Cameroon (ELECAM), tenue le mercredi 23 septembre, que 10 partis politiques sont en lice pour les futures élections régionales.

Un jour après la date limite de présentation des liste des candidats au siège d’ELECAM par les partis politiques pour le compte de la toute première élection des conseillers régionaux du Cameroun, Erik Essoussè, le Directeur Général de cette institution, a fait face à la presse en Yaoundé.

Il en ressort de cette conférence de presse que 10 partis politiques sont en compétition dans les 58 départements que compte le Cameroun, pour un collège électoral composé des Conseillers municipaux et des Chefs traditionnels.

De plus, lors de ces élections, environ 24 000 électeurs feront face aux urnes. Il est donc temps de déterminer les candidats et d’attendre la confirmation du Conseil électoral, qui tiendra sa deuxième session à partir du week-end prochain.

Dans le Nord-0uest et le Sud-Ouest quelques partis sont sur le starting-block pour les postes de Conseillers régionaux dans les différents départements de ces deux régions toujours aux prises avec les mouvements de contestation sécessionniste.

Cependant, il faut noter que l’inévitable Social Democratic Front (SDF) du légendaire Ni John Fru Ndi a décidé de ne pas participer aux élections mentionnées ci-dessus.

Paradoxalement, tout ce processus se passe en toute ignorance du contentieux post électoral qui s’est ouvert le mercredi 23 septembre à la Chambre administrative de la Cour suprême à Yaoundé.

La Chambre administrative de la Cour suprême doit statuer sur les recours déposés par certains partis politiques dont le SDF pour l’annulation des élections municipales de février 2020, dans plusieurs localités du pays.

Si les plaignants l’emportent, cela affectera sans aucun doute le processus électoral des élections régionales organisées par le chef de l’Etat le 06 décembre prochain.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories