vendredi, décembre 2, 2022
Google search engine
HomeAmbazonieCrise anglophone : 17 Ambazoniens terrassés par l’armée à Boyo, dans le...

Crise anglophone : 17 Ambazoniens terrassés par l’armée à Boyo, dans le nord-ouest

Selon une information publiée par le ministère de la Défense le lundi 31 août 2020, 17 Ambazoniens ont été vaincus par l’armée camerounaise a Boyo, dans la région du Nord-ouest. C’est le résultat d’une récente opération de grande envergure menée par l’armée camerounaise dans cette zone. L’efficacité de l’armée camerounaise dans la crise anglophone va croissante et son déploiement à Boyo dans le nord-ouest a conduit à l’arrestation de 17 Ambazoniens et 07 séparatistes.

L’armée rapporte également qu’une autre opération, baptisée «Boyo 1», a eu lieu le dimanche 30 août 2020 à Fundong, une autre localité du nord-ouest du Cameroun, sous la direction du général Valère Enka, commandant de la 5ème région militaire.

De hauts responsables de l’armée camerounaise ont eu l’occasion de faire le point sur l’importance de la coopération qui doit être encouragée. Le général Valer Enka a déclaré : « Nous avons besoin de la coopération de la population lors de l’exécution de nos missions sur le terrain. » Il convient de relever ici que cette opération militaire musclée se tient dans un contexte où les crimes et des meurtres des séparatistes ambazoniens sont de plus en plus récurrents contre les organisations humanitaires.

Selon un article publié sur le site agencecamerounpresse.com, l’armée camerounaise a dû mener plusieurs opérations dans le nord-ouest en juin dernier, précisément à Batibo et Bali Widikum, qui sont les sièges des bases séparatistes de la région. Le général Valère Nka avait déclaré sur les antennes de la CRTV radio : « Lors de la première opération, 13 séparatistes ont été neutralisés ».

La seconde opération menée à Mbokam, un village de la localité de Jakiri, a conduit à l’arrestation de 11 séparatistes et à la récupération d’une dizaine d’armes, avait poursuivi l’officier supérieur de l’armée camerounais. Il est rapporté que ces actions militaires ont permis de démanteler de nombreux camps séparatistes et de récupérer des armes lourdes après des combats de plus de trois jours.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments