19.9 C
Yaoundé
jeudi, août 11, 2022
HomeSantéCovid-19 : la Russie trouve un vaccin qui ne fait pas l’unanimité

Covid-19 : la Russie trouve un vaccin qui ne fait pas l’unanimité

Date:

Related stories

Jordan LeMonstre signe son grand retour avec « For The Gang »

Jordan LeMonstre  de son vrai nom, ATEZOE CEDRIC JORDAN...

Témoignage : DJ Arafat, le silence d’une icône.

Le temps a permis de comprendre l'influence de Dj...

GPS PHOTOGRAPHE reçoit un Prix de la ville de Nice.

Il est connu par des travaux d'excellence et d'exception...

Musique : Lè-Kou-Z1 et Happy d’Efoulan sur le titre « On n’a pas volé ».

Lè-Kou-Z1 est un groupe de musique camerounais fondé en...
spot_imgspot_img

La Russie par la voix de son président Vladimir Poutine vient d’annoncer au monde la découverte d’un premier vaccin contre la Covid-19. Ce vaccin porte le nom de Spoutnik V et devrait bientôt être mis en circulation. Cependant, cette annonce ne semble pas réjouir certaines puissances mondiales et l’OMS qui se veulent prudents.

De quoi s’agit-il ?

L’information est tombée ce mardi lors d’une vidéo-conférence entre Vladimir et les membres du gouvernement. En direct à la télévision, le président Russe a affirmé : « Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré. Je sais qu’il est assez efficace, qu’il donne une immunité durable ».

Selon le registre national des médicaments du ministère de la Santé russe, ce vaccin qui a été testé par l’une des filles de Poutine en guise de gage majeur, sera mis en circulation dès janvier 2021. C’est le résultat de nombreux mois de recherches qui ont même vu la contribution du ministère de la défense, tellement l’enjeu sanitaire incluait la sécurité du territoire et donc des populations.

Rien n’est sûr, selon l’OMS

Spoutnik V doit entrer dans sa phase 3 d’essais cliniques et la joie actuellement véhiculée dans les médias russes peut encore être bouleversée. Cette réserve découle des termes clairs de Tarik Jasarevic, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé : « Nous sommes en étroit contact avec les Russes et les discussions se poursuivent. La pré-qualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux« . C’est sans doute un moyen d’appel du monde de la santé à la prudence, afin d’éviter l’euphorie et calmer de faux espoirs.

Il faut tout de même constater que l’OMS adopte régulièrement la posture de la méfiance lorsqu’un Etat annonce la découverte, soit d’un traitement, soit d’un vaccin contre le nouveau Coronavirus.

Subscribe

- Never miss a story with notifications

- Gain full access to our premium content

- Browse free from up to 5 devices at once

Latest stories