lundi, novembre 28, 2022
Google search engine
HomeSantéLe Cameroun remporte la victoire contre la COVID-19

Le Cameroun remporte la victoire contre la COVID-19

Selon des données du Ministère de la santé publique du Cameroun, le taux de rémission (guérison) du nouveau coronavirus dans ce pays d’Afrique centrale s’élève à 94%.

Au septième mois de la riposte contre la pandémie, les actions entreprises par le gouvernement camerounais et ses partenaires ont obtenu des résultats satisfaisants, ont déclaré les autorités lundi.

Le ministère de la santé a indiqué dans un communiqué que le taux de guérison est de 94,12 % sur l’ensemble du territoire, tandis que le taux de mortalité n’est que de 2,08 %.

Le Ministre de la santé publique, Manaouda Malachie, a exhorté la population à rester vigilante :  » il faut être plus responsable en persévérant dans le respect des mesures de barrière, d’autant plus que nous venons de franchir le seuil des 20.000 cas confirmés ».

« L’objectif est d’assurer une reprise sûre de la vie sociale, économique et culturelle, tout en préservant la santé de la population », a-t-il ajouté.

Le ministre de la santé a déclaré que la décentralisation de la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19 a permis la mise en œuvre d’interventions plus appropriées et contextualisées pour une lutte plus efficace dans le pays.

Le Cameroun a enregistré 20.009 cas confirmés de Covid-19 à ce jour, avec 415 décès et 18.837 rémissions, selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies. Ces données sont régulièrement rendues publiques par le Ministre de la santé sur son compte Twitter.

Manaouda Malachie a appelé la population à continuer à observer les mesures préventives contre la Covid-19, telles que le lavage des mains, le port de masques et la distanciation sociale.

« Nous vous rappelons que le dépistage et le traitement restent totalement gratuits », a-t-il ajouté.

La lutte contre la Covid-19 au Cameroun n’est cependant pas le fait de la conscience collective, car la majorité de la population camerounaise demeure soit sous informée sur les dangers, soit insouciante. Deux facteurs qui ne rassurent pas, à la veille des rentrées scolaire et universitaires.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments