lundi, novembre 28, 2022
Google search engine
HomeSantéCulture : Le Cameroun, terre originelle du SIDA ?

Culture : Le Cameroun, terre originelle du SIDA ?

Un singe Camerounais responsable du SIDA.

Mardi sur les antennes de RMC, Pointcarré revient sur l’origine du SIDA. Le premier patient du Sida aurait été contaminé en 1916 au Cameroun. Il s’agirait d’un ancien soldat français ou belge. C’est en tout cas la thèse avancée par l’un des meilleurs spécialistes de l’origine du SIDA, le professeur canadien Jacques Pépin. Ayant déjà identifié il y a de cela quelques années le Cameroun comme le pays où le virus du sida est passé du singe à l’homme, il va un peu plus loin aujourd’hui. 

Un doigt coupé, point de départ du virus.

Le Cameroun étant une colonie allemande en 1916,  la France et la Belgique décident d’envahir le territoire et c’est ainsi que des centaines de soldats quittent le Congo belge pour se déployer sur les terres camerounaises, environ 1600 soldats belges et français. Un de ces soldats se serait coupé un doigt en dépeçant un singe attrapé pour se nourrir, c’est là qu’il contracte la maladie à travers le sang de l’animal. 

Evolution explosive du virus.

En 1918 lorsque les soldats retournent au Congo Belge et en particulier à Léopoldville, le soldat au doigt coupé commence à propager le virus qu’il ignore encore. Pendant des années, le virus se transmet à un rythme lent et explose lorsque la population de Kinshasa grimpe de façon exponentielle.  A partir de 1960, le virus gagne Haïti, puis New York en 1970 et San Francisco en 1975. Mais en 1980 sa propagation explose, notamment dans la communauté homosexuelle et toxicomane. 

Le Cameroun, est donc selon le chercheur canadien, le pays où le virus est passé de l’animal à l’homme, à cause de la grande famine qui persécutait les soldats étrangers.

RELATED ARTICLES
- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments